Jouer avec les tout-petits : la joie partagée des jeux de rôle

Un beau jour, les parents constatent que la façon de s’amuser de leur bébé a changé : il ne joue plus pour saisir les objets, pour découvrir leurs caractéristiques ou pour se faire une image du monde. Au lieu de cela, il se met à imiter le quotidien : il nourrit sa poupée à la cuillère, il prend un torchon et essuie la table, il remue le contenu d’une petite casserole. À ce moment-là, nous comprenons à quel point nous sommes un modèle pour les petites choses du quotidien et à quel point nos enfants s’inspirent de nous chaque jour.

Pourquoi les jeux de rôle sont-ils si importants pour les tout-petits

Dans un jeu de rôle, les enfants imitent les activités du quotidien et les échanges sociaux : les gestes, les mimiques et les actes sont copiés et l’enfant se confronte au monde d’une façon nouvelle. La plupart du temps, ce processus se met en place autour du premier anniversaire, parfois plus tôt, parfois plus tard. Dans le petit champ de l’expérimentation, les enfants testent et apprennent seuls, mais aussi volontiers avec d’autres personnes : les enfants cuisinent pour leurs parents et leurs grands-parents, les coiffent, les autorisent à s’asseoir à la table de leur poupée et leur servent du thé ou du café. Les enfants adorent imiter le quotidien avec d’autres enfants ou avec des adultes. Ensemble, ils peuvent aborder de façon ludique les principaux aspects de la vie quotidienne : l’enfant nous donne une tasse, nous le remercions. « S’il vous plait », « merci » et « pardon » sont assimilés à travers notre exemple et non par des demandes insistantes. Le jeu permet d’inculquer des valeurs aux enfants de façon naturelle et décontractée.

bois malette docteur enfants

Comprendre les situations du quotidien en jouant

Le jeu de rôle est aussi essentiel pour les situations qui ne font pas partie de la routine quotidienne : il permet par exemple d’anticiper le déroulement de la visite chez le pédiatre ou de la débriefer. L’enfant devient le médecin et a le droit d’ausculter la bouche et les oreilles ou de faire une piqûre au bras ; cela permet de discuter de ce qui fait mal et des situations dans lesquelles on a besoin d’être rassuré. Les enfants aiment aussi imiter les visites d’artisans ou d’autres situations. Le principe reste le même : le jeu permet aux enfants de s’approprier le monde, y compris ses dimensions sociales et ses modes d’action. C’est pourquoi il est bénéfique de laisser les enfants imiter à leur guise tout ce qui leur parait important. Cela nous permet par la même occasion de découvrir quels thèmes leur tiennent à cœur.

Cet article est écrit par notre contributrice Susanne Mierau. Mère de trois enfants, elle a étudié la pédagogie (spécialisation petite enfance), accompagne les familles, est éditrice du magazine en ligne geborgen-wachsen.de et auteure de guides sur la vie avec les bébés et les jeunes enfants.

Das könnte Sie auch interessieren:

Chambre d’enfant : du bébé au jeune enfant, à quoi faire attention ?

Hier encore un bébé et aujourd’hui déjà un enfant : le temps file et les exigences en termes d’équipement de la chambre d’enfant grandissent en même temps qu’eux. Nous vous donnons quatre conseils qui vous permettront de prévoir assez de place pour dormir et jouer. 1er conseil : la sécurité passe avant la décoration Plus [...]

Étapes majeures chez les bébés de 12 à 16 semaines

Le premier trimestre de la première année touche à sa fin. Le temps passe vite n’est-ce pas ? Votre bébé a déjà beaucoup progressé dans des domaines très divers. Les mouvements sont de plus en plus coordonnés et l’enfant commence lentement à comprendre ce qu’il se passe autour de lui. Voici les principales étapes de son [...]

Quelle est l’intelligence de mon enfant ?

Les parents se demandent bien évidemment si leur enfant est intelligent. Mais qu'est-ce que l' « intelligence » au juste ? Et pourquoi n'existe-t-il pas une intelligence, mais bien 9 types d'intelligence ? L’intelligence est la somme de différentes capacités Pour la plupart des gens, l’intelligence est avant tout un nombre : le quotient intellectuel [...]