Mauvais temps : comment occuper mon enfant en bas âge à la maison ?

Une mauvaise météo n’affecte pas que les parents : elle affecte tout autant les enfants. Ils peuvent rapidement s’ennuyer à la maison, surtout s’ils sont plutôt du genre à se défouler dehors. Fidèles au principe « Il n’y a pas de mauvais temps, il n’y a que de mauvais jouets. », nous vous expliquons ici comment occuper vos jeunes enfants lors des journées pluvieuses.

Commençons par le conseil le plus important : les jeunes enfants ont tout particulièrement tendance à copier l’humeur de leurs parents. Ainsi, même si le mauvais temps vous agace, faites en sorte, dans la mesure du possible, de ne pas le laisser transparaître et de rester d’humeur égale et joyeuse. C’est le meilleur prérequis pour une bonne journée de jeux à la maison.

De la diversité pour s’amuser

Mais quels sont les jeux qui occupent le mieux les jeunes enfants ? Facile : tous ceux qui stimulent leurs sens des façons les plus diverses. Des stimulus variés contribuent également au bon développement de votre enfant. Il n’y a pas que le fait de se défouler et de repousser ses limites corporelles : le jeu calme est également important. Il contribue au développement de la motricité fine et à la concentration de l’enfant.

Quelques exemples :

  • Les livres de jeu et de développement moteur stimulent les interactions entre les parents et l’enfant
  • Les objets qui font de la musique et produisent des sons stimulent l’ouïe et la coordination
  • Les jouets à tirer et à pousser permettent à l’enfant d’affiner sa coordination
  • Les blocs de construction, les pavés droits, les boules et les triangles stimulent la pensée structurelle de l’enfant
  • Les éléments à emboîter et les puzzles améliorent l’observation et la concentration
bois livres images voitures
bois xylophone bebe enfants musico
bois jouet a pousser dragon tattolo

Laissez aussi votre enfant jouer seul. Commencez à deux et donnez à votre enfant du temps pour comprendre le jeu. Laissez-le dès que vous remarquez qu’il peut continuer à jouer tout seul. N’intervenez pas immédiatement si quelque chose ne fonctionne pas. Votre enfant apprendra ainsi à supporter les contrariétés et développera sa confiance en ses capacités.

Restez cependant à portée de voix. Votre enfant pourra ainsi faire l’expérience de son indépendance tout en conservant un sentiment de sécurité.

Parents : laissez aussi votre enfant s’ennuyer

Les parents ne sont pas tenus d’être les coachs permanents de leurs enfants. C’est en jouant seuls que les enfants apprennent le mieux à se connaître. Ils se découvrent eux-mêmes ainsi que leur fantaisie et imaginent des histoires qu’ils développent ensuite. Certains enfants ont cependant besoin de temps pour trouver leur propre jeu. Ignorez les pleurnichements et résistez dans la mesure du possible à la tentation des jeux vidéos ou de la télévision pour les distraire durant quelques minutes.

Prévoir les prochains jours de pluie

Vous pouvez proposer des jouets différents à votre enfant en fonction des jours. Les enfants adorent le changement. Retirez-lui des jouets pendant une certaine période : après quelque temps, ils pourront ainsi être redécouverts et retrouver de l’intérêt.

bois jeu de couleurs pieuvre a enfiler ottokar

Cela pourrait également vous intéresser :

Étapes majeures chez les bébés de 8 à 12 semaines

Deux mois ont passé. Le bébé n’est plus un nouveau-né, mais un nourrisson. Il est de plus en plus actif et son envie de découvrir ses propres capacités grandit chaque jour. Voici les principales étapes de son développement. Mouvements du corps Les mouvements de votre nourrisson gagnent en fluidité et semblent moins saccadés et moins [...]

Au secours, mon enfant fait des caprices

Tôt ou tard, tous les enfants traversent une phase où ils font des caprices. Chez la plupart d’entre eux, cette phase a lieu entre la deuxième et la troisième année. Durant cette phase, un caprice peut survenir n’importe où et n’importe quand. Comment les parents doivent-ils gérer cette période et que doivent-ils prendre en compte ? [...]

Le meilleur lit pour mon bébé

Le sommeil et le lit de leur enfant font partie des plus grandes préoccupations des parents. La façon dont un bébé ou un enfant dort (qu’il dorme longtemps ou non, qu’il soit couche-tard ou lève-tôt) est pour l’essentiel prédéterminée. Il est impossible d’apprendre aux bébés à dormir, car il s’agit, sous bien des aspects, d’un [...]