jouet sonore

Jouets sonores pour bébés : à quoi faire attention ?

Les adultes recherchent souvent des moments de calme au milieu de leur quotidien mouvementé. Il en est de même pour les bébés qui, après n’avoir connu que des sons étouffés dans le ventre de la mère, font face à un déferlement de sollicitations acoustiques. Leurs oreilles sont beaucoup plus sensibles que celles des adultes. Les jouets sonores sont-ils adaptés ?

jouet sonore

Pas trop fort s’il vous plaît

Les jeunes enfants adorent faire du bruit. C’est pourquoi ils réagissent avec particulièrement d’enthousiasme à tout ce qui fait du bruit ou de la musique. Cependant, les sons continus mettent les gens, et surtout les bébés, dans un grand état de stress. Les jouets électroniques peuvent rapidement atteindre un volume de 95 décibels, ce qui correspond au niveau sonore d’un train qui passe et se situe bien au-dessus de la norme autorisée. 

Les professionnels mettent en garde contre les jouets spéciaux avec bruits impulsifs (c.-à-d. des sons brefs et rapides comme p. ex. les détonations ou cliquètements) qui peuvent causer des dommages à l’oreille interne des nourrissons et des jeunes enfants. Le risque de perte auditive existe dès 100 décibels. Faites particulièrement attention aux jouets avec bruits explosifs ou aux coups de sifflet et trompettes.

Vous pouvez facilement tester le niveau sonore d’un jouet qui fait du bruit : tenez-le près de votre oreille. S’il vous semble trop fort, alors il le sera forcément pour votre enfant. Il existe également des applications pour smartphones avec sonomètre afin de mesurer les décibels. Les méthodes de mesure sont cependant approximatives et les résultats dépendent de la façon dont vous actionnez le jouet.

La force réside dans le calme

Les nourrissons écoutent avec une grande intensité. On suppose que cela est nécessaire à l’apprentissage du langage. Quoi qu’il en soit ; les enfants peuvent tout de même masquer le vacarme et s’endormir dans le brouhaha. Ils n’ont aucun mécanisme de défense naturel capable de les protéger des dommages potentiels. Un enfant qui grandit dans un environnement bruyant finit même par s’habituer au bruit et supporte moins le silence par la suite.

C’est donc à vous de protéger votre enfant ou de lui montrer comment gérer le bruit. Instaurez dès le début des moments de calme. Ces plages sont importantes afin que votre enfant puisse réfléchir à ses impressions, les traiter et les enregistrer. Montrez à votre enfant que ces pauses sont reposantes et qu’elles ne constituent pas une punition. Calmez votre bébé avec votre voix, stimulez-le avec les bruits légers d’un hochet ou chantez-lui une berceuse.

Les grelots et les éléments couinant des jouets Selecta sont d’ailleurs entièrement inoffensifs pour les oreilles des bébés. Ces derniers sont régulièrement testés par des instituts indépendants.

hochet bois avec manche bebe

Cela pourrait aussi vous intéresser :

Que voit un bébé ?

Si les bébés peuvent en théorie déjà voir dans le ventre de la mère, la vue est, contrairement à l'ouïe, le sens le moins développé à la naissance. Nous vous expliquons comment la vue des bébés se développe lors des premiers mois et quel jouet est le plus adapté. Lorsque les nouveau-nés viennent au monde, [...]

Comment les livres d’images transforment déjà les bébés en rats de bibliothèque ?

Les livres nous permettent de nous immerger dans différentes situations pour un court moment. Ils nous permettent d’appréhender d’autres perspectives et de faire de nouvelles expériences. Nous vous expliquons comment les bébés de plus de 6 mois peuvent découvrir le monde grâce aux livres d’images colorés. Les premiers livres d’images de bébé : colorés et [...]

Quelle est l’intelligence de mon enfant ?

Les parents se demandent bien évidemment si leur enfant est intelligent. Mais qu'est-ce que l' « intelligence » au juste ? Et pourquoi n'existe-t-il pas une intelligence, mais bien 9 types d'intelligence ? L’intelligence est la somme de différentes capacités Pour la plupart des gens, l’intelligence est avant tout un nombre : le quotient intellectuel [...]